Bulletin Avril 2018

NUMÉRO 14

L’agriculture se poursuivra dans le parc national des Îles-de-Boucherville

 Le 29 janvier 2018, le ministre des Forêts de la Faune et des Parcs, monsieur Luc Blanchette, annonçait sa décision de maintenir les activités agricoles dans le parc national des Îles-de-Boucherville sur 141 hectares de terres, dont 39 sur l’île de la Commune et 102 sur l’île Grosbois. Un nouveau bail d’une durée de 15 ans été signé avec les deux producteurs agricoles qui exercent déjà leurs activités dans le parc national.

Le nouveau bail tient compte des pratiques agricoles « suivant quatre principes directeurs, soit une gestion agricole exemplaire et respectueuse des milieux naturels, une cohabitation harmonieuse avec les activités du Parc national, une mise en valeur éducative des pratiques de l’agriculture ainsi qu’une reddition de comptes et des suivis en continu, tout en étant viable économiquement ».

Voir communiqué complet via le lien suivant : https://mffp.gouv.qc.ca/2018-01-29-lagriculture-se-poursuivra-dans-le-parc-national-des-iles-de-boucherville/

Rappelons qu’une décision antérieure de l’ancien ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs visait un processus de retrait progressif des activités agricoles dans le parc sur une période de huit ans qui devait se terminer en 2016. Durant cette période, 106 hectares de terres cultivées ont été récupérées, 64 sur l’île de la Commune et 42 sur l’île Grosbois à d’autres fins. Suite à la création, en 2016, du nouveau ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, l’orientation antérieure a été remise en question par le ministre Luc Blanchette.

Les Amis du PNIB ont plaidé que si l’agriculture devait être maintenue, il faudrait, en contrepartie, saisir l’opportunité de se tourner vers l’agriculture biologique qui aurait l’avantage de mettre fin à l’usage des fertilisants et pesticides chimiques dans un parc national voué à la conservation de la nature. Bien que les conditions contenues dans le nouveau bail prescrivent une diminution des quantités de fertilisants et de pesticides, ils continueront néanmoins à être utilisés.

Maintenant c’est sur la qualité du suivi environnemental et de la reddition de comptes que les Amis du PNIB porteront leur attention en souhaitant que toute l’information soit transparente et qu’elle nous sera totalement accessible. Il ne faut pas oublier que deux rapports antérieurs du Centre Saint-Laurent avaient révélés des taux de pesticides bien au-dessus de la norme acceptable dans les eaux de surface des îles. Il faudrait bien vérifier s’il y aura une amélioration de la qualité de l’eau dans les années qui viennent.

Pour en savoir beaucoup plus, ne manquez pas la présentation de madame Manon Carignan à notre AGA du 25 avril prochain.

___________________________________________________

 Des nouvelles du parc

Note : cette chronique de nouvelles est produite par la direction du parc.

Projet de restauration des anciennes terres agricoles

Nous poursuivons nos efforts afin de restaurer les anciennes terres agricoles. Au courant de la saison estivale 2018, des interventions sur des populations de roseau commun dans un autre secteur de l’île de la Commune auront lieu. En collaboration avec l’Institut de recherche en biologie végétale, nous testerons différentes techniques pour éradiquer ou contrer le roseau commun. Nous enrichirons également les parcelles de friches arbustives et herbacées ainsi que les berges des fossés et ruisseaux. Enfin nous allons débuter nos suivis sur différents indicateurs tels que la végétation, la qualité de l’eau et les oiseaux champêtres.

Retour du bus des ÎLES cette année : autobus de la RTL (Longueuil / Parc des Îles-de-Boucherville)

Tous les week-ends du 23 juin au 3 septembre 2018, les visiteurs pourront emprunter sans frais une navette afin de se rendre du terminus Longueuil directement à la plage municipale de Longueuil et à l’entrée du parc national des Îles-de-Boucherville. Ce projet est une collaboration entre la Ville de Longueuil, la RTL, Tourisme Montérégie et la SÉPAQ, et permettra à de nombreuses jeunes familles de venir découvrir les merveilles de notre parc national.

Navette fluviale à Boucherville

Nouveau cette année, la navette fluviale reliant Boucherville à l’île Grosbois fonctionnera 6 jours par semaine du 20 juin au 3 septembre (mercredi au lundi + jours fériés). C’est la façon idéale de venir au parc national en vélo ou à pied. Pour plus d’information consulter le site internet : navark.ca

Location d’embarcation, nouveauté!

En plus de pouvoir pratiquer le kayak de mer, le canot et la planche à pagaie, cet été, venez essayer nos nouveaux pédalos. Pédalez vigoureusement tout au long de votre trajet ou laissez-vous dériver doucement au fil de l’eau. Peu importe comment, petits et grands y trouveront leur compte d’amusement avec cette petite embarcation fort agréable.

Devenez membre, c’est gratuit

Un plus grand nombre de membres démontre la légitimité de l’existence et des actions des Amis du parc national des Îles-de-Boucherville et permet d’augmenter son influence lors d’interventions auprès des décideurs. Le succès des projets des Amis du PNIB dépend largement du soutien que lui accordent ses membres. Vous pouvez vous inscrire en complétant le formulaire sur notre site Internet.

Bien que le membership soit gratuit, nous apprécions vos dons afin d’assurer le financement de nos activités. Tout montant est bienvenu et grandement apprécié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.