Agrandissement du parc national des Iles-de-Boucherville – les battures Tailhandier

Originalement publier par la SNAPQC le 07 14 2017 

La SNAP Québec demande au gouvernement fédéral de céder les battures Tailhandier

Montréal, le 14 juillet 2017 – Situé entre Montréal et Boucherville, l’archipel des battures Tailhandier est un territoire fédéral d’environ 2 km2, tout juste au nord du parc national des Iles-de-Boucherville. La Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec) demande au gouvernement fédéral de céder ce milieu naturel au gouvernement du Québec afin qu’il soit annexé au parc national. Ceci permettrait de consolider cet important parc de connexion nature pour les citoyens de la grande région montréalaise et de faciliter la gestion de l’intégrité écologique des lieux.

Lien vers la pétition : http://bit.ly/projetPNIB

 

« 2017 est vraiment l’occasion unique pour concrétiser cette action alors que Montréal fête ses 375 ans et sa voisine Boucherville, ses 350 ans. Quelle belle symbolique de voir le Canada, qui célèbre lui-même son 150ième anniversaire cette année, offrir aux citoyens le trait d’union entre les deux municipalités en guise de présent pour le futur » de déclarer Alain Branchaud, biologiste et directeur général de la SNAP Québec.

Le thème de la Journée mondiale de l’environnement célébré le 5 juin dernier et choisi par le Canada, pays hôte de l’événement cette année, était « Rapprocher les gens de la nature ». Nous saluons à cet égard les récents efforts et les investissements considérables du gouvernement canadien dans le projet de création du parc national urbain de la Rouge situé dans le Grand Toronto, un parc voué à rapprocher les gens de la nature. Une activité officielle y est d’ailleurs organisée ce samedi 15 juillet dans le cadre de la journée canadienne des parcs.

« Le déficit nature est également un enjeu pour les citoyens de la grande région de Montréal. Augmenter d’environ 200 hectares la superficie d’une aire protégée dans la région métropolitaine et ce à cout nul pour les contribuables, comment pourrait-on passer à côté d’une si belle opportunité ? » de conclure Alain Branchaud.

La SNAP Québec invite dans un premier temps les citoyens de la grande région de Montréal à manifester leur appui en partageant l’information sur les réseaux sociaux : Lien vers la pétition : http://bit.ly/projetPNIB

 

Laisser un commentaire